banniere-Netexpo-20-ans-Jaminex

Pissenlit

Nom scientifique : Taraxacum officinale

Noms communs : Pissenlit, dent de lion, parfois  salade de taupe

Nom anglais : Dandelion

Classification botanique : Famille des astéracées

Parties utilisées : Racines (de préférence la racine d’une plante de 2 ans, récoltée à l'automne) et feuilles (récoltées au printemps ou au début de l'été, avant la floraison).

Habitat et origine : Probablement originaire de l'Europe de l'Ouest, le pissenlit s'est depuis longtemps installé un peu partout dans le monde. Il pousse à l'état sauvage sous les climats tempérés et on le cultive sur une base commerciale en Europe et en Amérique.

Autour de l'an 1 000 de notre ère, les médecins arabes mentionnaient déjà les vertus médicinales du pissenlit dans leurs écrits, et plusieurs tribus amérindiennes comme les Iroquois et les Ojibwés l’employaient pour soigner plusieurs malaises. On fait également mention de l’usage du pissenlit dans un herbier britannique datant du XIIIe siècle.

Le nom français du pissenlit fait vraisemblablement allusion aux propriétés diurétiques des feuilles. Le nom anglais, dandelion, qui vient du français (dent-de-lion), du grec (léontodon) ou du latin (dens leonis), fait référence à la forme très dentelée des feuilles.

Les feuilles sont riches en flavonoïdes, en provitamine A, en vitamine C, en calcium et en protéines.

La racine est riche en inuline, en fructose et en potassium.

Le pissenlit contient dans toutes ses parties un latex blanc.